Afwaire Cools : Diferince etur modêyes

113 octets supprimés ,  il y a 10 ans
m
aucun résumé de modification
m
m
{{djermon}}
L' '''afwaire Cools''', c' est l' [[assazinaedje]] d' on [[politikî]] bedje walon, [[André Cools]], li [[18 di djulete]] [[1991]].
 
On n' a djamåy sepou l' fén mot di l' istwere, dj' ô bén : kî çk' aveut cmandé l' [[moude]].
 
== Rôlmint cronolodjike ==
André Cools fourit touwé ådi fiziksacwants [[côps d' feu]] [[18 di djulete]] [[1991]] a 7 eures 25 å matén (cénq munutes pol dimeye di ût). Si Gn aveut deus moudreus.cpgneye, SiMarie-Hélène cpgneyeJoiret, fourit laidmint djostêye.
 
LesPo inketeusl' inkete, c'on estmeta so pî li « celure Cools », ene pougneye di rcwereus del police djudiciaire, lomêye « celure Cools ». I sont dizo l' mambornance del [[djudje]] Véronique Ancia, k' esteut d' gåre å moumint do moude.
 
Deux [[Tunizyin]]s, Abdelmajid Ben El Amine et Abdeljalil Ben Rajib fouréntfourît codånés e moes d' djun 1998 come moudreus da Cools et sayeuspo-z aveur sayî d' touwer si cpagneye, Marie-Hélène Joiret. I dvrént co esse el [[gayole]] el Tunizeye å djoû d' ouy. Ces deus omes la avént stî egadjîs pal mafia itålyinne po code ås [[orandje]]s à Agrigente ([[Sicile]]). On lzî djha ki l' Andrî Cools esteut on rvindeu d' [[disfindowès droukes]].
<!--pour avoir perpétré l'assassinat d'André Cools et la tentative d'assassinat de sa compagne, ils purgent actuellement une peine de vingt-cinq ans de prison à Tunis pour ces faits[3].
 
E 2004, Richard Taxquet, èn ancyin djindåre di [[Gråce Hologne]] divnou tchåfeu do minisse Alain Van der Biest, a stî codåné avou cénk ôtès djins (Pino di Mauro, Cosimo Solazzo et Domenico Castellino, Luigi Contrino et Carlo Todarello) po-z awè adjinçné l' azassinaedje. Alain Van der Biest lu-minme esteut ametou dins l' afaire. Mins i [[sucide|fjha l' fén d' lu-minme]] e 2002, çou ki djoca si ametaedje e djustice.
Les deux meurtriers, Ben El Amine Abdelmajid et Ben Rajib Abdeljalil, avaient été engagés par la mafia italienne pour un travail saisonnier à Agrigente, en Sicile, lors de la récolte des agrumes. André Cools leur avait été présenté comme un revendeur de drogue.
 
Dispu don, li «celure Cools» a stî dismantcheye. Mins l' dossî est todi å lådje.
En 2004, Richard Taxquet, chauffeur et ex gendarme de la section de Grace Hollogne du ministre Alain Van der Biest, Pino di Mauro, Cosimo Solazzo et Domenico Castellino ont été condamnés à 20 ans de prison pour avoir organisé cet assassinat, tandis que Luigi Contrino et Carlo Todarello ont écopé de cinq ans de prison[4],[5]. Le suicide d'Alain Van der Biest en 2002 a éteint la procédure judiciaire à son encontre.
 
La cellule Cools a été dissoute, deux agents restent disponibles pour la poursuite de cette enquête-->
 
{{HD}}
* [http://anneesdeplomb.topdiscussion.com/t1125-assassinat-andre-cools On forom sol moude da Cools]
* [http://www.rtl.be/info/votreregion/liege/810452/20-ans-apr-s-l-assassinat-d-andr-cools-sa-compagne-se-confie Dierinnès racsegnes da Marie-Hélène Joiret]
 
[[Categoreye:Rilomés moudes|Cools]]
96 942

modifications